Maison_écolo.jpeg

La construction d’une maison bioclimatique

Une maison “bioclimatique”: un terme encore bien méconnu du grand public, mais qui pourtant représente une tendance croissante dans l’habitat contemporain. C’est tout simplement une habitation qui se voue à l’économie d’énergie, aussi bien dans sa conception technique que dans sa consommation. A quoi ressemble une maison bioclimatique ? Quelles en sont les caractéristiques ? Pourquoi devient-elle de plus en plus une recommandation aujourd’hui ?

Maison bioclimatique: une question d’économie avant tout

Ce type de maison, également appelée “maison verte”, a pour principale vocation de dépendre essentiellement (ou totalement) des énergies renouvelables pour fonctionner. D’abord, cette nouvelle tendance présente des enjeux économiques énormes. De plus en plus de propriétaires se renseignent sur les coûts pour la construction d’une maison bioclimatique.

En effet, depuis le choc pétrolier des années 70, la consommation énergétique a augmenté de manière exponentielle, notamment à l’arrivée du chauffage électrique. Pour appuyer ceci avec quelques chiffres sur la consommation française annuelle en électricité :

  • La consommation pour une surface habitable de 20 m² tourne en moyenne autour de 800 €

  • Si pour une surface habitable de 150 m², on est au-dessus de la barre des 3500 € annuel.

Le volume de consommation énergétique a pratiquement quadruplé ces cinquante dernières années, dû notamment à l’arrivée de nouveaux équipements, l’exploitation intensive des énergies fossiles (pétrole, gaz…). C’est dire que la consommation d’énergie en est aujourd’hui à un point où elle représente une partie importante du budget des ménages.

Qui plus est, avec le réveil des consciences sur les effets néfastes du gaz à effets de serre sur l’environnement, le réchauffement climatique, etc… l’économie d’énergie est une mesure aujourd’hui encouragée dans tous les domaines. Elle se veut également être une démarche responsable et exemplaire face à ces situations alarmantes.

Construire une maison bioclimatique: quelles caractéristiques ?

Une maison bioclimatique se conçoit idéalement dès la construction. En effet, pour tirer avantages de tous les bénéfices d’un environnement au niveau de l’énergie, il existe de nombreux paramètres à considérer.

En vérité, il n’existe pas de réglementations techniques qui peut s’appliquer à tous types de maisons bioclimatiques. Chaque structure s’étudie au cas par cas, notamment au niveau du terrain de construction et à l’environnement. Cependant, il existe quelques données toujours à étudier de près.

L’orientation de la maison

Le choix de l’orientation d’une maison est une étape sur laquelle il mérite de s’attarder. D’abord, la structure générale de la maison par rapport au terrain est l’un des points clés qu’il faut retenir lors de la conception. Il faut également tenir compte du climat. L’un des enjeux importants pour cette construction est de pouvoir capter la lumière et la chaleur du soleil efficacement.

En règle générale, une maison bioclimatique doit présenter de grandes ouvertures au niveau de la façade sud. C’est l’angle idéal pour répartir la lumière de façon optimale dans le tout reste de la structure. Le nord peut se dispenser d’ouvertures, si on peut éventuellement en mettre du côté est et ouest.

Les matériaux utilisés pour la construction d’une maison bioclimatique

La phase de finition d’une maison bioclimatique peut être décisive. De même, le choix des matériaux pour la construction ne se fait pas au hasard. Prioriser les couleurs sombres et opaques pour vos structures pour retenir la chaleur plus facilement. Utiliser la terre cuite pour la construction de vos murs. De même, optez pour des matériaux totalement naturels tels que le bois ou le chanvre pour l’isolation de vos murs.

Equipements et installations

Il existe évidemment des équipements et des installations à intégrer idéalement au sein d’une maison bioclimatique. Il faut par exemple revoir le niveau d’étanchéité à l’air pour maintenir un certain degré de température au fil des saisons. Opter également pour des parois respirantes, ainsi que d’autres équipements tels que le solaire passif. Faire réaliser les expertises nécessaires sur ces paramètres techniques et sur la consommation énergétique générale de la structure.

Construction d’une maison bioclimatique: à qui s’adresser ?

Il est important de vous accompagner d’experts à travers les différentes étapes de la construction (ingénieurs, architectes, maître d’oeuvre..). De même, restez à l’écoute des conseils et des recommandations liés à votre projet. N’hésitez pas à réaliser plusieurs devis pour mieux évaluer l’importance des travaux par rapport à votre budget. Il vaut mieux réaliser une structure optimisé en fonction de votre budget, que bâcler certains aspects du bâtiment au risque de réduire à néant tous vos efforts.

L’importance de choisir les bonnes couleurs pour une salle de bain

Vous pourriez dépenser une somme importante pour la rénovation d’une salle de bain. Mais pourquoi ne pas économiser du temps et d’argent en transformant votre salle de bain avec une couche de peinture ? La salle de bain est l’endroit idéal pour jouer avec la peinture. Et le choix des couleurs que vous utilisez dans votre salle de bains est une décision très importante qui intervient dès le début de la refonte de votre salle de bains. Que vous apportiez des changements majeurs à votre espace ou que vous soyez prêt pour une mise à jour rapide, ces couleurs de peinture apporteront une nouvelle vie à votre salle de bains.

Gris clair

Un gris clair et doux est une excellente façon de garder les choses neutres tout en ajoutant un peu de piquant. Il apporte les couleurs rafraîchissantes du granit et du béton, mais il est tout de même assez apaisant. Pour équilibrer les tons froids, essayez de mélanger des éléments en bois foncé pour réchauffer les choses. Pour un look classique, optez pour des accents neutres simples. Pour une option plus vibrante, ajoutez des touches de couleur à vos accessoires, comme des serviettes de bain lumineuses ou un rideau de douche à motifs. Vous pouvez vraiment vous éclater avec votre choix de couleur ici, puisque le gris doux s’harmonise avec à peu près tout, du rose doux à l’orange vif.

Charbon de bois

Si vous cherchez un look plus dramatique pour votre salle de bain, essayez le charbon de bois. C’est une alternative plus sophistiquée et lunatique au gris doux. Bien qu’il soit un peu plus sombre, il comporte des éléments chauds, ce qui le rend très polyvalent. Il donne à votre salle de bains une sensation de confort, tout en conservant ce côté contemporain. Le charbon se marie bien avec les tons de bois naturel et les accents métalliques pour un espace très chic, mais toujours relaxant.

Taupe

Le taupe est un choix parfait pour ceux qui veulent aller avec un neutre, tout en donnant à l’espace une certaine chaleur. Cette magnifique teinte gris-brun est classique, mais avec une touche de modernité. Il y a plusieurs variations de taupe à choisir, chacune donnant une sensation légèrement différente à l’espace. Un taupe plus lourd et marron donne un aspect plus terreux, tandis qu’une version plus grise est une version plus moderne et plus gaie. Pour un soupçon de couleur, essayez une nuance de taupe plus claire avec une base plus violette.

Blanc

Une salle de bains blanche et propre est le summum du style classique. Bien que les murs blancs soient un concept relativement simple, ce look peut être assez frappant et sophistiqué. Vous pouvez toujours utiliser différentes textures pour briser le look. Essayez différentes formes de carreaux sur le sol et dans la douche, avec de la peinture nette sur les murs et des accents blancs. Si le blanc de haut en bas est un peu trop pour vous, essayez de réchauffer les choses en utilisant des accents de bois léger ou des neutres plus doux. Pour garder les choses audacieuses, optez pour des accessoires lumineux : pensez au jaune, au rose ou au vert.

Toilettes : l’importance d’entretenir sa plomberie

Le travail de rénovation n’est pas une mince affaire, surtout lorsqu’il s’agit de plomberie. Les tuyaux sont une partie essentielle de chaque maison, car ils fournissent des moyens pratiques pour livrer l’eau à et de divers endroits de la maison surtout dans les toilettes. L’entretien régulier du système de plomberie pour s’assurer qu’il fonctionne correctement profitera grandement à ses habitants. Et il y a plusieurs façons d’entretenir la plomberie qui sont certainement plus abordables que de devoir payer pour des réparations majeures qui auraient pu être évitées.

Isolation de la plomberie

Pour éviter que tous les types de plomberie dans les salles de bains ne deviennent cassants et ne se brisent pendant l’hiver, isolez-les efficacement et vérifiez la qualité de l’isolation avant le début des mois d’hiver.

Évitez de jeter les déchets dans la toilette

Les gens ont tendance à essayer d’évacuer même les déchets non jetables dans les toilettes, ce qui entraîne l’obstruction des drains. Cela entraîne des réparations coûteuses des toilettes où les entreprises de plomberie devront vérifier tout le drain des toilettes avant de le démonter pour enlever les débris. Le processus entier exigera l’enlèvement et le remplacement de la section de plomberie bouchée, ce qui est un exercice coûteux.

Réparez immédiatement les problèmes de plomberie mineurs

Surveillez toujours les réparations mineures des toilettes et réparez-les dès qu’elles se produisent pour éviter de gros problèmes à l’avenir comme des fuites d’eau, des carreaux fissurés autour des tuyaux et des fils qui s’écaillent.

Effectuez des vérifications annuelles

Faites vérifier régulièrement par un plombier local les fuites, les réparations mineures et le maintien des drains à l’abri des bouchons et des fuites également. Un contrat d’entretien annuel avec une entreprise de plomberie professionnelle qui couvre le remplacement gratuit des pièces brisées serait idéal.

Utilisez l’équipement approprié pour nettoyer et entretenir les toilettes

Essayez d’éviter d’utiliser des produits chimiques agressifs pour nettoyer les sols et les drains des toilettes, car ils ont tendance à abîmer les carreaux et à corroder les drains après un usage prolongé. C’est-à-dire, à moins que vous ne vouliez endommager vos tuyaux, les nettoyants chimiques pour drains n’enlèvent pas vraiment les bouchons, ils ne font que les repousser plus loin et prolonger l’inévitable, introduire des produits chimiques caustiques dans vos tuyaux peut nuire à votre plomberie. Si vous avez un problème de drain, vous n’avez besoin de rien d’autre qu’un plongeur, un serpent de drain ou un plombier professionnel.

Cabine de douche ou douche à l’italienne, que choisir ?

Lorsqu’il s’agit de choisir d’installer une douche dans sa salle de bain, le choix se porte souvent sur deux modèles, soit la cabine de douche soit la douche à l’italienne.

Toutefois, pour choisir entre ces deux types de douche, il est utile de connaitre les éléments qui les différencient. Découvrez cela ici.

La cabine de douche

Les cabines de douche sont le type traditionnel. Elles sont constituées d’un panneau de verre encadré ou non qui entoure la zone de douche. Les panneaux de verre encadrés utilisent généralement un cadre en aluminium pour maintenir les panneaux en place. Par contre, les panneaux de verre sans cadre sont maintenus en place à l’aide de charnières et de boulons. Les parois de douche sont un meilleur choix pour les petites salles de bains. En effet, les panneaux de verre empêchent l’eau de s’écouler au-delà de l’espace de la douche. De ce fait, les salles de bains équipées de cabines de douche n’ont pas besoin d’exigences d’étanchéité aussi strictes que les douches à l’italienne. Avec la cabine de douche, vous pouvez utiliser différents carreaux sur vos sols et murs pour créer un look unique.

La douche à l’italienne

Ce style de douche est une solution parfaite pour ceux qui n’ont pas le budget nécessaire pour modifier le sol de la salle de bains. Sans porte et avec un bac de douche à profil bas, vous pouvez entrer sans aucun obstacle. Les douches à entrée libre vous offrent la possibilité de créer l’aspect et la sensation d’une pièce humide, sans les coûts importants. Disponibles dans une variété de designs et de tailles, les douches accessibles donnent à la salle de bain une atmosphère moderne et sans couture, tout en offrant une solution de douche pratique. Elles peuvent être installées dans une niche, de sorte qu’il n’y a qu’un seul panneau de verre exposé.

Idéal pour les petites salles de bains ou les salles de bains attenantes, l’installation d’une douche à accès direct permet de créer de l’espace et offre une plus grande souplesse d’aménagement. N’ayant aucune porte ou obstacle à franchir, les douches à l’italienne sont parfaites pour les personnes à mobilité réduite. Vous pouvez également créer un espace de douche plus grand que les cabines de douche traditionnelles, ce qui les rend idéales pour toute la famille. Vous pensez à vendre votre maison un jour ? La douche à l’italienne offre un design minimaliste, créant un attrait de luxe pour les acheteurs. Les raccords minimaux et l’absence d’accessoires mobiles font de ce type de douche une solution de douche robuste. Par rapport aux cabines de douche traditionnelles, son entretien est également très minime.

Quelques conseils pour bien nettoyer sa salle de bain

La salle de bain est certainement la pièce de la maison qui demande le plus de nettoyage. En effet, pour éviter les mauvaises odeurs, l’accumulation des dépôts sur le carrelage ou aussi pour s’assurer que le système de tuyauterie soit en bon état, il est nécessaire que la salle de bain puisse être nettoyée régulièrement.

Or, cela nécessite beaucoup de temps, ce qui n’est pas évident surtout pour ceux qui n’en disposent pas. Heureusement, il existe des astuces et conseils pour nettoyer correctement sa salle de bain et ce, sans avoir besoin d’y passer tout son temps.

Retirez tous les objets de leur emplacement habituel

Pour de meilleurs résultats, effectuez cette étape pour l’ensemble de la salle de bains plutôt qu’au fur et à mesure. Retirez tous vos produits de la douche ou de la baignoire. Jetez toutes les serviettes et les tapis usagés à l’extérieur de la pièce. Déplacez également tous les articles des comptoirs à l’extérieur de la salle de bains. N’oubliez pas de prendre les poubelles.

Dépoussiérez et balayez

Pour vous débarrasser de la poussière, attrapez votre chiffon avec une longue poignée pour enlever les toiles d’araignées dans les coins, sur les appareils d’éclairage ou dans les évents. Si vous n’arrivez toujours pas à atteindre les toiles d’araignées, tirez sur un escabeau pour vous relever. Une fois fait, balayez ou passez l’aspirateur sur les planchers pour ramasser les cheveux et autres débris qui pourraient s’être accumulés sur les planchers.

Appliquez le nettoyant sur la douche et la baignoire

Appliquez un nettoyant tout usage si vous nettoyez régulièrement ou un nettoyant à base d’acide si vous avez des accumulations importantes dans votre douche. N’oubliez pas le rail de douche et l’intérieur de la porte de douche, s’il y a lieu. Laissez-le tremper.

Attaquez-vous à d’autres surfaces

Vaporisez le nettoyant tout usage sur votre appareil de nettoyage – chiffon en microfibres, éponge, etc. et essuyez les porte-serviettes, étagères, plinthes, portes, stores et rebords de fenêtres. Travaillez par sections, du haut de la pièce vers le bas et de gauche à droite.

Nettoyez en détail la douche et la baignoire

À ce stade, le nettoyeur aura fait une grande partie du travail pour vous, ce qui vous permettra d’éliminer légèrement la saleté et l’accumulation. Nettoyez tous les murs, planchers et autres surfaces avant de rincer.

Finissez la douche et la baignoire

Remplacez tous les articles que vous avez enlevés, en les essuyant au besoin, puis fermez le rideau de douche ou la porte. Si vous avez une porte de douche, vaporisez un nettoyant pour vitres pour lui donner un fini sans traces.

Nettoyez la zone du meuble-lavabo

Vaporiser le nettoyant tout usage sur l’évier, les robinets et les comptoirs, puis essuyer avec un chiffon propre. Si vous avez des accumulations dans l’évier ou dans un porte-savon, utilisez une éponge à récurer pour la décoller avant de l’essuyer. Utilisez le nettoyant pour vitres sur votre miroir. Un chiffon imbibé d’eau enlèvera la poussière des faces des armoires.

 

Nettoyez les toilettes

Si vous frottez régulièrement l’intérieur de votre toilette, le nettoyant tout usage devrait faire l’affaire. Vaporisez ou aspergez un nettoyant spécifique à la toilette s’il y a accumulation, puis frottez avec une brosse de toilette avant de tirer la chasse d’eau. Vaporisez l’extérieur de la toilette avec le nettoyant tout usage, puis essuyez avec un chiffon propre.

 

Canalisations gelées : comment faire ?

Lorsque les températures chutent, le risque de gel et d’éclatement de vos canalisations monte en flèche. En fait, l’éclatement d’une conduite d’eau est l’un des problèmes de plomberie qui peuvent arriver lorsque le temps commence à devenir froid, ce qui entraine des milliers de dommages causés par l’eau. Les tuyaux les plus à risque sont ceux qui se trouvent dans des espaces non chauffés comme les sous-sols, les greniers et les garages. Mais même les tuyaux qui traversent la salle de bain ou les toilettes peuvent geler. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des choses simples que vous pouvez faire pour prévenir et de le régler si ce genre de souci vient à arriver, voici comment procéder.

Localisez la canalisation congelée

Pour décongeler une canalisation, vous devez d’abord déterminer quel(s) tuyau(s) est (sont) gelé(s). Ouvrez les robinets de votre propriété. Si aucune eau ne s’écoule ou si seulement un léger filet s’échappe, il est probable qu’un tuyau menant au robinet soit gelé. Si un tuyau est gelé, il y a des chances que d’autres l’aient été aussi. Si les tuyaux sont exposés, comme les tuyaux sous les éviers, dans les sous-sols ou le long de l’extérieur de la maison, vous pourrez peut-être voir la partie gelée du tuyau. Les tuyaux gelés sont souvent gelés ou peuvent présenter un léger renflement. Si le blocage est situé dans une partie de la conduite à laquelle vous avez accès, vous aurez plus d’options pour dégeler facilement la conduite que si la partie gelée est enfermée derrière un mur.

Par où commencer le processus de décongélation ?

Vous devriez toujours commencer le processus de décongélation près du robinet, puis descendre jusqu’à l’obstruction. Cela aidera à faire en sorte que la glace et la vapeur fondante puissent s’échapper par le robinet ouvert. Si vous commencez le processus de décongélation plus près de l’obstruction, la glace fondante pourrait se coincer derrière l’obstruction, créant plus de pression dans le tuyau et augmentant les chances que le tuyau éclate.

Comment dégeler des conduites exposées

Si le tuyau gelé est situé dans une zone facilement accessible, vous avez plusieurs options pour tenter de le dégeler. Vous devriez continuer d’appliquer la chaleur jusqu’à ce que l’eau qui s’échappe du robinet revienne à sa pleine puissance. Voici quatre options pour décongeler un tuyau exposé.

 

Sèche-cheveux – L’une des façons les plus faciles de décongeler un tuyau est d’utiliser un sèche-cheveux. Il suffit d’allumer la sécheuse et de diriger la chaleur vers le tuyau, en commençant par la partie la plus proche du robinet. Comme pour tout produit électrique, prenez les précautions nécessaires et évitez d’entrer en contact avec l’eau lorsque vous utilisez l’appareil.

Lampe chauffante ou radiateur portatif –  Positionner l’appareil de façon à ce que la chaleur puisse atteindre le tuyau gelé. Cette chaleur indirecte peut aider à dégeler rapidement un tuyau.

Serviettes chaudes – Une autre façon de décongeler une canalisation gelée est d’envelopper les serviettes qui ont été trempées dans l’eau chaude autour de la canalisation. Cela peut aider à décongeler lentement l’obstruction.

Ruban chauffant électrique – La dernière option est d’appliquer du ruban chauffant électrique directement sur le tuyau. Ce ruban répartit la chaleur dans toute la tuyauterie. Vous pouvez acheter du ruban chauffant électrique que vous branchez et débranchez au besoin ou vous pouvez acheter du ruban chauffant qui s’éteint tout seul.

Comment faire pour bien éclairer sa salle de bain ?

Un bon éclairage est important dans chaque pièce de la maison, mais il joue un rôle particulier dans une salle de bains. En plus de transformer l’apparence de vos  toilettes, un bel éclairage améliore également l’ambiance générale dans la salle de bain, ce qui profitera certainement à tous ceux qui vont l’utiliser.

Voici comment adopter l’éclairage adéquat pour cette pièce indispensable.

Évitez l’éclairage direct vers le bas et l’éclairage asymétrique

Vous devriez éviter de pointer la lumière directement vers le bas sur votre tête parce qu’elle sera dure et peu flatteuse. Placez plutôt votre plafonnier au-dessus de la zone de la passerelle de façon à ce que vous soyez éclairé par derrière plutôt que directement devant la vanité. L’éclairage asymétrique est une autre erreur. Placer un luminaire sur un seul côté de votre miroir créera un éclairage inégal et rendra le toilettage difficile. Enfin, les ampoules transparentes à filaments sont populaires de nos jours, mais elles jettent une ombre. Optez plutôt pour quelque chose d’opaque ou de givré.

Éclairage de la baignoire et de la douche

Les gens pensent souvent qu’un luminaire est parfait ici, mais il en faut généralement deux. Un éclairage égal aux deux extrémités d’une baignoire est préférable. Avec une douche de 3×3 pieds ou 3×4 pieds, vous pouvez vous en sortir avec un seul appareil, mais s’il est plus grand, il vous en faudra plus. Et à la différence de la zone de vanité, pour la sûreté vous devriez placer l’éclairage directement au-dessus d’où vous vous tenez dans la douche.

Éclairage de vanité

Le meilleur éclairage possible pour les activités devant le miroir de la salle de bains provient de luminaires montés de chaque côté à peu près à la hauteur des yeux de l’utilisateur. Cela ne laisse aucune partie du visage dans l’ombre, comme c’est le cas avec un appareil suspendu. Si le mur du miroir n’est pas une option, déplacez les luminaires sur les murs latéraux ou suspendez des pendentifs au plafond ; essayez simplement de placer la lumière d’un côté ou de l’autre là où elle fera le plus de bien.

Les LED sont indispensables

Non seulement les LED sont économes en énergie et pratiques parce que vous n’avez pas à remplacer les ampoules pendant des années, mais elles sont d’apparence minimale, ce qui vous permet d’obtenir un look moderne et épuré dans la salle de bains. De plus, les LED d’aujourd’hui ont plus de puissance et la qualité de la lumière est beaucoup plus chaude qu’auparavant, ce qui signifie que vous avez un look plus cohérent lorsque vous les combinez avec des ampoules incandescentes.

L’importance de bien choisir la capacité de son chauffe-eau

Le chauffe-eau est sans aucun doute l’un des éléments les plus importants de la salle de bain.

En effet, le chauffe-eau vous permet de toujours avoir de l’eau à une température confortable et ce, pour tout, que ce soit pour faire une douche, prendre un bain ou même pour faire la vaisselle.

De ce fait, si vous êtes dans l’idée d’en installer un ou remplacer celui déjà existant, il est important de poser les bonnes questions, notamment  le fait de connaitre la bonne capacité du chauffe et ce, en prenant en compte divers facteurs comme la fréquence d’utilisation de la salle de bain, du nombre de personnes qui l’utilisent et surtout de votre budget.

Choisir la capacité de chauffe-eau idéale

Lorsqu’il est question de la capacité, il ne s’agit pas seulement de la quantité d’eau que le réservoir peut contenir, mais aussi de la vitesse à laquelle il peut chauffer l’eau. Pour déterminer la capacité de stockage du chauffe-eau, vous devrez tenir compte de la taille de votre salle de bains et du nombre de personnes qui l’utilisent. Que votre chauffe-eau soit électrique ou au gaz peut également avoir un impact sur la taille du réservoir. Pour une maison avec une salle de bain, vous aurez probablement besoin d’un chauffe-eau d’une capacité de 90 à 150 litres. Si votre maison a de deux à trois salles de bains, vous aurez besoin de 190 à 300 litres. Vous voudrez aussi tenir compte de la cote de la première heure et du taux de récupération d’un chauffe-eau. Ceci détermine la vitesse à laquelle le chauffe-eau peut chauffer et réapprovisionner l’eau du réservoir. Plus la cote de la première heure est bon, moins vous risquez d’être coincé avec une douche froide après que tout le monde ait utilisé toute l’eau chaude.

Comment choisir un nouveau chauffe-eau?

Choisir le bon chauffe-eau pour votre salle de bain exige autant de recherche et de connaissances que si vous faisiez n’importe quel autre investissement dans une grande maison. La première étape dans le choix d’un nouveau chauffe-eau est de comprendre quelles options sont disponibles.

Chauffe-eau à accumulation conventionnels : Vous avez probablement déjà vu un chauffe-eau à accumulation unifamilial. En fait, ce sont les systèmes de chauffage de l’eau domestique les plus populaires. D’une contenance de 75 à 300 litres, elles libèrent de l’eau chaude par le haut du réservoir et la remplacent par de l’eau froide par le bas. Bien que ces appareils de chauffage vous permettent d’avoir un réservoir d’eau chaude disponible, il est possible de gaspiller de l’énergie en cas de perte de chaleur en mode veille même lorsque l’appareil ne fonctionne pas.

Chauffe-eau sans réservoir : Ces chauffe-eau instantanés fournissent de l’eau chaude au besoin. Lorsque l’eau froide entre dans l’appareil, elle est immédiatement chauffée par un brûleur à gaz ou un élément électrique. Comme il n’y a pas de réservoir d’eau stagnante préchauffée, la perte de chaleur en attente n’est pas un problème. Cependant, un chauffe-eau sans réservoir a un débit limité de 7 à 15 gallons par minute, ce qui signifie qu’il peut atteindre sa limite d’efficacité si plusieurs utilisent le bain ou la douche simultanément.

Salle de bain : comment bien choisir une baignoire ?

La baignoire est un élément essentiel de la plupart des salles de bains. Et bien que certains renoncent au confort offert par les baignoires en échange d’unités de douche plus compactes, ce choix est rarement déterminé par la seule préférence sans tenir compte des contraintes d’espace. Ceci étant dit, il est fort probable que vous souhaitiez inclure une baignoire dans votre salle de bain et la seule question qui reste est le type de baignoire que vous allez choisir. Pour faciliter la prise de décision, voici les choses à prendre en considération.

Style

Quand il s’agit de baignoires, il existe plusieurs styles pour accommoder à peu près n’importe quelle salle de bain, chaque style mettant l’accent sur deux facteurs clés : l’espace et le matériau. L’espace dont vous disposez influencera en grande partie le style qui vous conviendra, alors que vous pouvez être incliné vers une baignoire ovale autoportante, vous n’aurez peut-être que l’espace nécessaire pour une baignoire ronde. Complémentaire à l’espace, le matériau influencera également le style, car certains matériaux ne sont fabriqués qu’avec un style spécifique comme le cuivre et la pierre naturelle.

Matériaux

Deux facteurs entrent en ligne dans le choix du bon matériau pour votre baignoire : le prix et le confort. Chaque matériau est différent au toucher, vous devriez donc tester quel est le plus confortable pour vous car vous passerez un temps significatif dans votre baignoire et votre confort est important pour en profiter. Cependant, le matériau le plus confortable peut aussi être assez cher et un peu plus lourd, donc vous devriez faire des recherches sur ce que votre salle de bains peut gérer avant d’acheter.

Installation

L’installation de votre baignoire peut être un peu compliquée selon la taille et la forme de votre baignoire, il est donc important de savoir quel style est le plus facile et lequel est un peu plus compliqué à installer. En général, l’alcôve et les podiums sont plus faciles à installer que les baignoires autoportantes et les baignoires d’angle respectivement, mais cela peut changer selon le matériau utilisé et le poids total de la baignoire que vous essayez d’installer. S’il semble trop lourd, il est préférable d’engager un professionnel pour l’installer pour vous.

Prix

Le prix d’une baignoire est déterminé par la qualité du matériau utilisé et votre choix de style. En règle générale, les baignoires plus petites seront toujours moins chères que les plus grandes, mais cela ne signifie en aucun cas qu’il existe une différence de qualité entre une baignoire plus grande et une plus petite. Le matériau est la préoccupation première ici.

Style de vie

Une autre considération importante lors de l’achat d’une nouvelle baignoire concerne les personnes qui l’utilisent réellement. Une déclaration étrange, mais vous devriez tenir compte de tous les besoins des personnes qui utilisent votre baignoire. Par exemple, si vous choisissez une baignoire plus haute qui permet des séances de trempage plus longues, cela peut s’avérer problématique pour les jeunes enfants d’entrer et de sortir sans aide. Cette même règle s’applique également aux personnes âgées. Pour les personnes âgées, les baignoires de style japonais ou rondes sont très populaires, ou si vous voulez investir un peu plus d’argent, plusieurs baignoires peuvent être installées avec une porte piétonne, permettant à l’occupant de s’asseoir confortablement tout en prenant son bain et tout en contenant des poignées pour éviter de glisser.

 

Astuces DIY pour rafraîchir sa salle de bain

La salle de bains est la seule pièce de la maison qui fait la fine frontière entre le côté pratique et le coté luxueux. Il doit contenir tous les articles de toilette d’un ménage entier, faire face à une vague d’activité pendant les heures de pointe, tout en restant l’endroit où l’on peut oublier tous ses soucis dans un bain ou une douche relaxante. C’est un équilibre difficile, et parfois les salles de bains peuvent commencer à paraître un peu fatiguées et nécessiter un peu de rafraîchissement. Heureusement, vous n’avez pas besoin d’une révision massive pour rafraîchir votre salle de bains. Quelques mises à jour rapides et faciles peuvent faire toute la différence.

Papier peint sur un mur d’accent

Le papier peint est généralement assez cher, alors pourquoi ne pas essayer de couvrir un seul mur dans votre salle de bain ? Choisissez le plus petit, de préférence celui qui n’a pas de fenêtre pour faciliter l’application. Si vous n’avez pas les moyens de vous payer du papier peint, essayez de sortir quelques pages d’un livre ou d’un magazine et de le coller sur le mur. Si vous avez déjà ces livres, vous n’aurez qu’à payer le coût de l’adhésif.

Ajouter des bougies et autres accessoires

Les bougies qui traînent autour de la maison et qui ne sont pas utilisées pourraient ajouter beaucoup de style et de substance à un espace terne. Vous pouvez être mal à l’aise d’allumer ces bougies dans votre salle de bain, et si c’est le cas, investissez dans des bougies décoratives ou fausses. Si vous avez des lambris avec un rebord, vous pouvez ajouter des lettres mignonnes qui épellent « bains » qui restent comme accents décoratifs pour transformer votre maison.

Habillez vos fenêtres de stores ou de lambris

Tout le monde n’a pas une fenêtre dans sa salle de bains, mais si c’est le cas, il y a beaucoup de façons de les habiller. Si votre fenêtre repose dans votre douche, installez des volets de style plantation. Ils assurent l’intimité et bloquent la lumière directe du soleil. Les vinyles sont également résistants à la moisissure et à la déformation, ce qui est très utile dans une salle de bains. Si votre fenêtre n’est pas dans votre douche, vous pouvez l’habiller de stores romains avec un motif accrocheur.

Un coup de pinceau

Donner un coup de pinceau à une pièce est une excellente façon de la mettre à jour, et c’est particulièrement vrai dans le cas de votre salle de bain. Il est toujours préférable de s’assurer que les surfaces sont bien propres et exemptes de moisissure avant de les peindre. Envisagez des couleurs plus claires pour aider à réfléchir la lumière disponible autour de la salle de bains. Des couleurs plus foncées dans des espaces plus petits fermeront l’espace à l’intérieur.

Ajoutez du rangement dans tout l’espace

Il existe de nombreuses façons créatives d’ajouter plus de rangement à votre salle de bains. Ajoutez un porte-serviettes, une armoire murale, une étagère de bricolage ou creusez une niche murale. Si vous ne pouvez plus ajouter de rangement dans votre salle de bain, essayez d’ajouter un petit coin sous votre lavabo ou dans votre douche en ajoutant une étagère suspendue à la pomme de douche.