protéger ses canalisations de la corrosion.

L’importance de protéger ses canalisations de la corrosion

La corrosion des canalisations se produit lorsque les tuyaux de votre maison se détériorent avec le temps. Vos canalisations sont la base de votre système de plomberie et sont responsables de l’arrivée de l’eau propre et de l’évacuation de l’eau sale. Si vos canalisations ne donc sont pas en bon état, cela peut avoir des répercussions négatives sur toute la plomberie de votre maison mais également sur vous.

L’importance de protéger ses canalisations de la corrosion

Étant donné l’importance des canalisations, la corrosion de ces dernières est un sujet que la plupart des propriétaires redoutent. C’est un problème qui peut entraîner des réparations coûteuses, des dommages importants et même des problèmes de santé. Si vos canalisations sont fortement corrodées, des métaux toxiques peuvent pénétrer dans votre eau, ce qui peut évidemment entraîner de graves problèmes de santé.

Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles il est bon de connaître l’état des canalisations de votre maison et de faire tout ce que vous pouvez pour retarder ou prévenir la corrosion des canalisations. Pour vous aider à le faire, voici quelques astuces :

Attention à l’eau

L’eau est une cause importante de corrosion. Lorsque le pH de l’eau est inférieur à 6,5 environ, il peut endommager le revêtement d’un tuyau, en particulier celui des canalisations en cuivre. En plus de surveiller les niveaux de pH de votre eau, vous pouvez également surveiller les niveaux d’oxygène. Comme l’oxygène entraîne également la corrosion, le fait d’avoir de l’eau à forte teneur en oxygène dans toute la tuyauterie peut doubler le problème. Enfin, la température de l’eau entre également en jeu. Plus l’eau est chaude, plus elle a tendance à être corrosive. Si vous pouvez maintenir la température de l’eau à l’extrémité froide, ce sera idéal pour éviter la corrosion.

Gardez les canalisations propres

La corrosion peut également se produire en cas d’exposition à certaines bactéries. Appelée corrosion induite par la microbiologie, elle se produit lorsque les métaux sont exposés à des bactéries corrosives. Le moyen d’éviter ce phénomène est simple : gardez vos canalisations et autres pièces métalliques propres, surtout s’ils sont régulièrement en contact avec des sulfates. Vous pouvez également choisir d’utiliser des inhibiteurs ou des biocides pour que tout soit exempt de bactéries. Une autre option consiste à utiliser des traitements chimiques spéciaux pour l’eau ou les liquides utilisés dans votre système de canalisations.

Protégez tous les métaux

Certains types de métaux s’entendent assez bien entre eux, tandis que d’autres peuvent provoquer une corrosion importante lorsqu’ils entrent en contact. Les revêtements de protection, les revêtements spéciaux et les patins d’usure des canalisations peuvent empêcher la corrosion de se produire entre les canalisations et d’autres surfaces. Les poutres, les joints et les boulons sont en métal, tout comme les canalisations elles-mêmes, et l’utilisation de tampons d’usure et autres revêtements pour les séparer est une bonne stratégie pour éviter la corrosion causée par le contact avec le métal.

toilettes écologiques.

Tout savoir sur les toilettes écologiques

Les questions environnementales faisant l’objet d’une grande attention ces jours-ci, il est logique que de plus en plus de personnes commencent à réfléchir à leur impact sur la seule maison que nous ayons en commun – la terre.

Comme vous l’avez probablement deviné, les toilettes écolo ou à compostage fonctionnent différemment des toilettes « traditionnelles » à chasse d’eau. Dans un sens, le concept est le même, mais les toilettes à compostage le font d’une manière beaucoup plus écologique, sans utiliser de produits chimiques agressifs, sans écoulement de déchets ou sans que ceux-ci ne s’infiltrent dans les eaux souterraines ou ne soient rejetés dans l’océan.

Si vous souhaitez réduire votre empreinte sur notre planète et devenir un peu plus autonome dans la gestion de vos déchets et de ceux de votre famille, les toilettes à compostage sont une excellente option. Voici tout ce que vous devez savoir :

Qu’est-ce qu’une toilette à compostage ?

Les toilettes à compostage ne sont ni des toilettes extérieures ni des toilettes portables. Les toilettes à compostage sont un dispositif qui transforme les déchets solides en compost. Et elles créent un environnement riche en oxygène qui permet aux bactéries aérobies de décomposer les déchets.

À quoi ressemble une toilette à compostage ?

Les toilettes à compostage se présentent sous deux formes différentes. L’un d’eux, le modèle autonome, abrite l’ensemble du système de compostage, généralement sous la cuvette elle-même. On trouve généralement ce type de toilettes dans les camping-cars, les bateaux, bien que certaines soient placées dans des cabanes ou des maisons de campagne similaires pour un usage temporaire. Ces toilettes doivent généralement être vidées à la main, ce qui n’est pas le cas de l’autre type.

L’autre type de toilettes à compostage est la toilette centrale ou à distance. Ces toilettes dirigent les déchets solides et parfois liquides vers un composteur distant situé ailleurs sur la propriété. Pensez à une sorte de tas de compost ou de fosse septique. Les plus grands systèmes peuvent connecter plusieurs toilettes, ce qui les rend idéaux pour les grandes maisons ou les complexes.

Comment fonctionne une toilette à compostage ?

Qu’elles utilisent un système autonome ou central, les toilettes à compostage doivent créer un environnement propice à la décomposition des déchets par les bactéries aérobies. Pour ce faire, il faut un niveau d’humidité, un équilibre carbone-azote et une température approprié. Si ces conditions ne sont pas réunies, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise lorsque vous irez vider ou inspecter votre compost.

Un taux d’humidité trop élevé dans les toilettes à compostage peut noyer les bactéries qui respirent de l’oxygène ; l’astuce consiste donc à garder les toilettes humides, mais pas mouillées. C’est pourquoi de nombreuses toilettes à compostage sont dotées d’un récipient séparé pour les déchets liquides, qu’il faut vider dès qu’il se remplit. D’autres options pour cela, du moins en ce qui concerne les modèles autonomes, incluent une fosse de vidange. Certains modèles comportent même des moyens d’évaporation du liquide.

L’élimination correcte de l’urine contribue également à éliminer l’excès d’azote accumulé dans le tas de compost. Toutefois, l’ajout de matériaux riches en carbone, tels que la tourbe et la fibre de coco, au tas garantira le bon équilibre azote-carbone. Enfin, les bactéries aérobies se développent à une température comprise entre 15 et 37 degrés C. Certains fabricants incluent des thermostats, des capteurs, des mélangeurs automatiques ou d’autres dispositifs pour maintenir la température, l’équilibre chimique ou le contrôle de l’humidité.

remplacer ses toilettes.

Quand remplacer ses toilettes ?

Les toilettes figurent certainement parmi les installations les plus utiles et les plus indispensables d’une maison. En effet, elles assurent avant tout l’un des besoins vitaux des humains, à savoir le fait de déféquer et d’uriner, ce qui fait qu’il est impensable qu’une maison ou tout autre logement n’en dispose pas.

Cependant, il faut dire que les toilettes figurent aussi parmi les éléments d’une maison qui demandent le plus d’entretien et ce qu’on vient de parler plus haut permet certainement d’expliquer les raisons de cela, ce qui fait qu’il faut.

De ce fait, il est donc utile et nécessaire de toujours veiller au bon fonctionnement de ses toilettes, voire même de les remplacer si elles ne fonctionnent pas correctement car si elles ne peuvent pas remplir leur fonction, la situation peut être grave.

Donc si vous prenez tous ces points qu’on vient d’énumérer et que vous souhaitiez en savoir plus sur vos toilettes, alors découvrez ici plus d’informations les concernant, principalement le fait de savoir quand les remplacer.

Bouchage constant

Personne n’aime avoir affaire à des toilettes bouchées. Bien qu’elles ne soient pas rares, des bouchons aléatoires ou récurrents peuvent indiquer un problème. Si vous avez de vieilles toilettes à faible débit, il se peut que vous soyez confronté à des arrêts bien trop fréquents. Si vous constatez des bouchons plus d’une fois par semaine, ou si les bouchons semblent aléatoires et bizarres, vous devriez probablement remplacer vos toilettes.

Problèmes de chasse d’eau, d’obstruction ou de débordement

Si vos toilettes ont des problèmes de chasse d’eau, sont souvent bouchées ou débordent constamment, il est probable que le niveau d’eau de vos toilettes soit bas, ce qui est généralement dû à des tuyaux bouchés ou à des équipements obsolètes. L’inspection de vos toilettes en déterminera la cause, mais l’installation de nouvelles toilettes vous permettra de vous assurer que vos tuyaux sont propres et que votre matériel fonctionne correctement.

Réparations importantes

Les toilettes ne devraient pas avoir besoin d’être constamment réparées. Si vous devez faire appel régulièrement à un plombier pour réparer les toilettes, remplacez-les. Les réparations fréquentes peuvent s’accumuler, et vous pouvez économiser un peu d’argent au fil des ans si vous investissez dans de nouvelles toilettes.

Vous avez une vieille toilette

Qu’importe si votre toilette fonctionne correctement, si vous avez la même depuis des décennies, vous devriez envisager de la remplacer. La raison de cela est que les vielles toilettes sont probablement moins efficaces que les nouvelles, ce qui signifie qu’elles pourraient faire augmenter votre facture d’eau. Les progrès réalisés ces dernières années ont permis d’obtenir des toilettes qui consomment beaucoup moins d’eau. Si vous recherchez un modèle plus efficace, vous pouvez envisager d’utiliser des toilettes à double chasse. Cela vous donne la possibilité de tirer une chasse partielle pour les déchets liquides et une chasse complète pour les déchets solides, ce qui vous permet de consommer moins d’eau tout en tirant la chasse à chaque fois.

déboucher ses toilettes.

Les astuces naturelles pour déboucher ses toilettes

Une toilette bouchée est une urgence de plomberie qui doit être traitée immédiatement. Dans le cas contraire, vous et vos proches serez certainement confrontés à de nombreux désagréments.

En effet, que ferez-vous si vous n’avez qu’une seule toilette à la maison ? Ce sera vraiment un désastre. Si vous rencontrez soudainement ce problème avec vos toilettes, voici quelques remèdes que vous pouvez essayer.

Débouchez les toilettes avec de l’eau chaude

Lorsque vous remarquez que l’eau ne passe plus dans vos toilettes, vous pouvez avant tout chose utiliser la méthode avec de l’eau chaude.

Pour ce faire, faites chauffer de l’eau sans atteindre le point d’ébullition. Versez-la ensuite dans vos toilettes et laissez-la reposer quelques minutes pour voir si elle peut décoller le bouchon. Vous saurez si vos efforts ont été fructueux dès que vous voyez que l’eau commence à s’écouler. Ensuite, tirez une ou deux chasses d’eau dans les toilettes. Dans de nombreux cas, l’eau chaude est suffisante pour éliminer ce qui cause le refoulement.

Utilisez le pouvoir dégraissant du détergent à vaisselle pour faire partir le bouchon

Pour ceux qui veulent nettoyer et déboucher à la fois leurs toilettes, il existe également une astuce de plomberie peu coûteuse et très efficace.

Pour cela, il suffit de verser une demi-tasse de détergent à vaisselle dans les toilettes bouchées. Ensuite, d’ajouter trois ou quatre tasses d’eau bouillante. L’eau bouillante et les dégraissants vont briser le bouchon et l’envoyer au travers.

Autres astuces : Pour ceux qui sont confrontés à des problèmes de toilettes bouchées de manière inattendue, il est également possible d’utiliser d’autres produits du quotidien.

Pour ce, cherchez du savon liquide dans la salle de bains et s’il n’y en a pas, du shampoing ou du savon pour les mains feront l’affaire presque aussi bien que le détergent à vaisselle. Après cela, déverser une quantité généreuse de ces produits dans la cuvette des toilettes. Ensuite, faites suivre avec de l’eau chaude du robinet. Avec un peu de chance, vous pourrez tirer la chasse d’eau avant que quelqu’un ne soupçonne que quelque chose ne va pas. De plus, le savon permet de dissimuler un peu l’odeur, ce qui est un plus.

Bicarbonate de soude et vinaigre

Tout comme pour les éviers ou les siphons de sol, une toilette bouchée peut être réparée grâce au fait de mélanger du bicarbonate de soude et du vinaigre. Eh oui, il suffit de verser une tasse de votre bicarbonate de soude préféré. Ensuite, versez une tasse de vinaigre blanc. Laissez reposer pendant quelques minutes, puis ajoutez une bouilloire d’eau bouillante dans le bol et d’utiliser le tout comme déboucheur.

protéger ses canalisations du gel.

Comment protéger ses canalisations du gel avant l’hiver ?

Etant certainement l’une des pires catastrophes qui puissent arriver à la maison, le fait de devoir faire face à une canalisation gelée est également l’une des plus couteuses.

Eh oui, il est assez difficile de pouvoir gérer facilement cette situation et la plupart du temps, cela nécessite une intervention de grande ampleur, surtout si les tuyaux viennent à éclater ce qui fait qu’il est indispensable de toujours veiller à ce que cela ne se produise pas.

Donc si vous voulez vous prémunir de ce problème, alors découvrez ici ce qu’il faut faire. C’est parti.

Vérifier l’isolation de la maison

Dans l’idéal, aucune tuyauterie de votre maison ne devrait être exposée à des températures glaciales, mais les conduites d’eau doivent parfois passer par des zones non chauffées. Heureusement, l’ajout d’isolants, soit à la structure de votre maison à ces endroits particuliers, soit directement aux tuyaux, peut faire une grande différence. L’isolation des tuyaux peut être un projet de bricolage peu coûteux, car votre quincaillerie locale ou votre magasin de bricolage vend des manchons en mousse pour tuyaux qui sont faciles à installer pour presque tout le monde. Recherchez l’isolant le plus épais que vous pouvez trouver et n’oubliez pas de ne pas laisser d’espace entre les sections.

Utiliser un ruban chauffant

Vous voulez découvrir un autre moyen efficace et moins couteux qui peut empêcher que vos tuyaux ne gèlent ? Eh bien, pourquoi ne pas utiliser un ruban chauffant ? En effet, ce type d’outil peut faciliter la gestion de la température dans le tuyau puisqu’il est possible de l’y placer dans les parties les plus sensibles en empêchant ainsi le fait que l’eau qui y circule ne gèle et ce, grâce au fait qu’il fonctionne grâce à l’électricité.

Garder une température convenable dans la maison

Un autre moyen permet également d’éviter que l’eau ne gèle dans les tuyaux et pour cela, il faut pouvoir garder une température adaptée de manière globale et ce, dans l’ensemble de sa maison.

Pour ce faire, il est important de laisser fonctionner le système de chauffage pour qu’il puisse garder une température convenable et donc de protéger la tuyauterie du gel.

Laissez les robinets s’égoutter

Pour ceux qui ne sont pas vraiment tentés par les solutions proposées ci-dessus, il est également possible de recourir à un moyen simple pour éviter que ses canalisations ne gèlent et c’est le fait de laisser s’égoutter ses robinets.

En effet, il faut savoir que l’un des facteurs qui favorisent le gel des tuyaux et les fassent éclater est que la pression qui s’y installe est assez élevée, or, le fait de laisser passer quelques gouttes permet de limiter cette pression et donc de protéger son système de tuyauterie durant les périodes de grand froid.

WC qui fuit.

WC qui fuit : comment faire ?

Peut entrainer d’énormes dégâts à la maison mais surtout aussi un important gaspillage d’eau, une fuite de WC figure parmi les problèmes qu’il faut rapidement régler si jamais cela se présente.

Eh oui, une fuite au niveau des WC est tout à fait problématique, de plus il est souvent assez difficile de la déceler à temps, ce qui fait que lorsque cela arrive, les dégâts peuvent déjà être importants.

De plus, il existe plusieurs raisons qui peuvent favoriser une fuite de WC, ce qui rend encore plus difficile le fait de régler ce problème. Toutefois, en prenant compte de ces quelques éléments, il est quand même possible de traiter efficacement une telle fuite et ce, sans même avoir besoin de l’aide d’un plombier. Si cela vous intéresse, découvrez cela ici.

WC qui fuit : les premières choses à faire

Lorsqu’on détecte une fuite sur n’importe quel appareil ou aussi dans une quelconque canalisation, la première des choses à faire est surtout de la détecter rapidement mais aussi de couper immédiatement l’arrivée d’eau et ce, afin de limiter rapidement les dégâts.

En ce qui concerne une fuite de WC, il est donc nécessaire de respecter ces étapes pour pouvoir la repérer mais également de prendre en compte quelques indices, notamment :

La chasse d’eau qui est toujours remplie alors qu’on ne l’a pas tiré

Un filet d’eau qui coule en permanence au niveau de la cuvette des toilettes

De l’eau qui coule au niveau du sol

WC qui fuit : ses possibles causes

Pour mieux comprendre, mais aussi pour mieux la gérer, il est utile de connaitre les causes possibles qui font qu’une fuite se présente au niveau des WC.

Cela est nécessaire car pour pouvoir réparer une fuite, il faut tout d’abord pouvoir définir sa cause. Donc pour cela, découvrons ce qui peut provoquer une fuite de WC, à savoir :

Un problème au niveau du flotteur

Qui peut provenir d’un mauvais réglage, du clapet du robinet qui est abimé, ou aussi du flotteur lui-même qui est défectueux ce qui provoque la plupart du temps un débordement du réservoir et qui provoque donc une fuite.

Un problème au niveau du joint d’étanchéité

Qui laisse de ce fait de l’eau s’échapper sur la partie entre la cuvette et le réservoir.

WC qui fuit : comment le réparer ?

En suivant ce qu’on vient de dire plus haut, le fait de réparer une fuite de WC dépend surtout de son origine. Donc, dans le cas où cela se présente, il faut avant tout pouvoir déterminer sa cause, qu’on peut faire soi-même ou aussi grâce à l’aide d’un plombier professionnel et après de prendre les mesures nécessaires afin de pouvoir réparer la fuite en s’occupant par exemple du ou des pièces qui la provoquent.

Entretenir ses toilettes : l'importance de détartrer la cuvette de ses WC.

Entretenir ses toilettes : l’importance de détartrer la cuvette de ses WC

Même si c’est une tâche que la plupart d’entre nous se rechignent à faire, il faut quand même préciser que le fait de nettoyer régulièrement ses toilettes est tout à fait important.

En effet, cela est avant tout une question d’hygiène car nombreux sont les germes qui peuvent se déposer dans la cuvette des WC, mais également d’ordre esthétique puisque cette dernière peut souvent changer de couleur à cause du tartre, surtout si l’eau utilisée pour la chasse est très calcaire.

De ce fait, il ne faut pas négliger le nettoyage régulier de ses toilettes mais surtout aussi de veiller de temps en temps à les détartrer. Eh oui, pour bénéficier de WC aussi propre que possible il faut répéter autant que possible ces opérations. Heureusement, elles sont faciles à faire, donc pas de raison de se défiler.

Comment détartrer ses toilettes

Comme on vient de dire, enlever le tartre sur ses toilettes est une tâche relativement facile. Pour cela, il suffit généralement de nettoyer comme à l’habitude ces dernières puis d’utiliser certains produits qui peuvent être disponibles dans la plupart des maisons. Pour plus de précisions, on va détailler cela ici :

Détartrer ses WC avec du vinaigre

Il est clair que l’on possède tous du vinaigre à la maison puisque lorsqu’il s’agit de détartrer, ce produit souvent destiné à accommoder les salades peut être tout à fait efficace pour nettoyer les toilettes.

Pour ce faire, il suffit généralement de vider au maximum l’eau dans la cuvette en s’aidant par exemple d’un petit récipient, puis d’y verser à peu près un litre de vinaigre, de préférence du vinaigre blanc et de laisser se reposer au moins une nuit.

Après cela, il suffit d’utiliser une brosse et les toilettes seront revenues à ses couleurs d’origine.

Détartrer ses WC avec du bicarbonate de soude et au vinaigre

Pour plus d’efficacité, il est également possible d’ajouter du bicarbonate de soude au vinaigre blanc et de procéder en suivant la même méthode qui est citée plus haut.

Il faut dire que la solution bicarbonate de soude et vinaigre est tout à fait efficace et perme de ce fait de ne pas utiliser des produits toxiques.

Détartrer ses WC avec un détartrant

Si les procédés cités plus haut ne marchent pas, il est également possible d’utiliser un produit détartrant. Pour s’en procurer, il suffit généralement de se rendre dans un magasin de bricolage et ensuite de suivre les instructions d’utilisation.

Toilettes : l’importance d’entretenir sa plomberie

Le travail de rénovation n’est pas une mince affaire, surtout lorsqu’il s’agit de plomberie. Les tuyaux sont une partie essentielle de chaque maison, car ils fournissent des moyens pratiques pour livrer l’eau à et de divers endroits de la maison surtout dans les toilettes. L’entretien régulier du système de plomberie pour s’assurer qu’il fonctionne correctement profitera grandement à ses habitants. Et il y a plusieurs façons d’entretenir la plomberie qui sont certainement plus abordables que de devoir payer pour des réparations majeures qui auraient pu être évitées.

Isolation de la plomberie

Pour éviter que tous les types de plomberie dans les salles de bains ne deviennent cassants et ne se brisent pendant l’hiver, isolez-les efficacement et vérifiez la qualité de l’isolation avant le début des mois d’hiver.

Évitez de jeter les déchets dans la toilette

Les gens ont tendance à essayer d’évacuer même les déchets non jetables dans les toilettes, ce qui entraîne l’obstruction des drains. Cela entraîne des réparations coûteuses des toilettes où les entreprises de plomberie devront vérifier tout le drain des toilettes avant de le démonter pour enlever les débris. Le processus entier exigera l’enlèvement et le remplacement de la section de plomberie bouchée, ce qui est un exercice coûteux.

Réparez immédiatement les problèmes de plomberie mineurs

Surveillez toujours les réparations mineures des toilettes et réparez-les dès qu’elles se produisent pour éviter de gros problèmes à l’avenir comme des fuites d’eau, des carreaux fissurés autour des tuyaux et des fils qui s’écaillent.

Effectuez des vérifications annuelles

Faites vérifier régulièrement par un plombier local les fuites, les réparations mineures et le maintien des drains à l’abri des bouchons et des fuites également. Un contrat d’entretien annuel avec une entreprise de plomberie professionnelle qui couvre le remplacement gratuit des pièces brisées serait idéal.

Utilisez l’équipement approprié pour nettoyer et entretenir les toilettes

Essayez d’éviter d’utiliser des produits chimiques agressifs pour nettoyer les sols et les drains des toilettes, car ils ont tendance à abîmer les carreaux et à corroder les drains après un usage prolongé. C’est-à-dire, à moins que vous ne vouliez endommager vos tuyaux, les nettoyants chimiques pour drains n’enlèvent pas vraiment les bouchons, ils ne font que les repousser plus loin et prolonger l’inévitable, introduire des produits chimiques caustiques dans vos tuyaux peut nuire à votre plomberie. Si vous avez un problème de drain, vous n’avez besoin de rien d’autre qu’un plongeur, un serpent de drain ou un plombier professionnel.

Canalisations gelées : comment faire ?

Lorsque les températures chutent, le risque de gel et d’éclatement de vos canalisations monte en flèche. En fait, l’éclatement d’une conduite d’eau est l’un des problèmes de plomberie qui peuvent arriver lorsque le temps commence à devenir froid, ce qui entraine des milliers de dommages causés par l’eau. Les tuyaux les plus à risque sont ceux qui se trouvent dans des espaces non chauffés comme les sous-sols, les greniers et les garages. Mais même les tuyaux qui traversent la salle de bain ou les toilettes peuvent geler. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des choses simples que vous pouvez faire pour prévenir et de le régler si ce genre de souci vient à arriver, voici comment procéder.

Localisez la canalisation congelée

Pour décongeler une canalisation, vous devez d’abord déterminer quel(s) tuyau(s) est (sont) gelé(s). Ouvrez les robinets de votre propriété. Si aucune eau ne s’écoule ou si seulement un léger filet s’échappe, il est probable qu’un tuyau menant au robinet soit gelé. Si un tuyau est gelé, il y a des chances que d’autres l’aient été aussi. Si les tuyaux sont exposés, comme les tuyaux sous les éviers, dans les sous-sols ou le long de l’extérieur de la maison, vous pourrez peut-être voir la partie gelée du tuyau. Les tuyaux gelés sont souvent gelés ou peuvent présenter un léger renflement. Si le blocage est situé dans une partie de la conduite à laquelle vous avez accès, vous aurez plus d’options pour dégeler facilement la conduite que si la partie gelée est enfermée derrière un mur.

Par où commencer le processus de décongélation ?

Vous devriez toujours commencer le processus de décongélation près du robinet, puis descendre jusqu’à l’obstruction. Cela aidera à faire en sorte que la glace et la vapeur fondante puissent s’échapper par le robinet ouvert. Si vous commencez le processus de décongélation plus près de l’obstruction, la glace fondante pourrait se coincer derrière l’obstruction, créant plus de pression dans le tuyau et augmentant les chances que le tuyau éclate.

Comment dégeler des conduites exposées

Si le tuyau gelé est situé dans une zone facilement accessible, vous avez plusieurs options pour tenter de le dégeler. Vous devriez continuer d’appliquer la chaleur jusqu’à ce que l’eau qui s’échappe du robinet revienne à sa pleine puissance. Voici quatre options pour décongeler un tuyau exposé.

 

Sèche-cheveux – L’une des façons les plus faciles de décongeler un tuyau est d’utiliser un sèche-cheveux. Il suffit d’allumer la sécheuse et de diriger la chaleur vers le tuyau, en commençant par la partie la plus proche du robinet. Comme pour tout produit électrique, prenez les précautions nécessaires et évitez d’entrer en contact avec l’eau lorsque vous utilisez l’appareil.

Lampe chauffante ou radiateur portatif –  Positionner l’appareil de façon à ce que la chaleur puisse atteindre le tuyau gelé. Cette chaleur indirecte peut aider à dégeler rapidement un tuyau.

Serviettes chaudes – Une autre façon de décongeler une canalisation gelée est d’envelopper les serviettes qui ont été trempées dans l’eau chaude autour de la canalisation. Cela peut aider à décongeler lentement l’obstruction.

Ruban chauffant électrique – La dernière option est d’appliquer du ruban chauffant électrique directement sur le tuyau. Ce ruban répartit la chaleur dans toute la tuyauterie. Vous pouvez acheter du ruban chauffant électrique que vous branchez et débranchez au besoin ou vous pouvez acheter du ruban chauffant qui s’éteint tout seul.

À quelle fréquence faut-il curer ses canalisations ?

En tant que propriétaire d’une maison, vous n’ignorez certainement pas que de nombreux problèmes peuvent y survenir, surtout en ce qui concerne le système de plomberie et de canalisation. Eh oui, ces derniers sont souvent les plus vulnérables dans une habitation, ce qui fait qu’il est important de bien les entretenir et ce, de façon régulière.

De plus, cela ne s’arrête pas seulement à cela, car le fait d’apprendre à connaître la fréquence de nettoyage de vos canalisations, les signes qui indiquent que vous pourriez avoir un problème et les options qui s’offrent à vous une fois que vous avez découvert un problème, vous aidera à prendre une décision plus éclairée sur vos besoins et sur la façon de faire effectuer les réparations.

À quelle fréquence devriez-vous faire nettoyer vos canalisations ?

Pas étonnant, les égouts se salissent. Avec une utilisation régulière et typique, les canalisations d’égout se remplissent de graisse, les racines des arbres s’enfoncent, ou parfois les canalisations d’égout se brisent ou s’endommagent lorsque le sol qui les entoure se déplace. À titre préventif, vous devriez faire nettoyer vos canalisations tous les 18 à 22 mois. Si vous éprouvez des problèmes plus souvent que cela, vous devrez peut-être appeler un plombier et prévoir une inspection vidéo de vos tuyaux. Votre plombier insérera une caméra vidéo dans vos tuyaux pour vous aider à déterminer visuellement quels autres problèmes peuvent causer vos refoulements d’égout. Cette inspection vidéo lui permettra ensuite de faire la recommandation appropriée pour la réparation qui s’impose pour corriger le problème.

Signes avant-coureurs

Les eaux d’égout brutes se refoulent dans votre drain, votre toilette ou votre baignoire.

Bruits de gargouillis provenant des tuyaux

Vous voyez de l’eau autour du siphon de sol au sous-sol.

Si l’eau s’accumule dans la douche ou la baignoire lors de l’utilisation de la machine à laver.

Obstructions récurrentes ou obstructions multiples des drains.

Les drains sont lents.

Présences d’odeurs d’égout, ou d’odeur des eaux usées.

Options pour le nettoyage de vos canalisations d’égout

Faites diagnostiquer le problème par un maître plombier professionnel qualifié au moyen d’une inspection vidéo pour vous assurer d’obtenir le bon diagnostic du problème.

Si les racines des arbres sont en cause, l’utilisation d’une tarière mécanique peut régler le problème. Une vis sans fin d’égout a une tête en spirale rotative avec des dents qui coupent à travers les racines de l’arbre en enlevant l’obstruction. Cependant, cela ne réglera le problème existant que parce que les racines repousseront. Par conséquent, vous devrez procéder à l’enlèvement chimique des racines de l’arbre ou vous devrez peut-être déterrer les racines envahissantes.

Un hydrojet de vos tuyaux peut être nécessaire en fonction de la raison du blocage. Un hydro-jecteur pompe jusqu’à 4 000 psi d’eau dans vos tuyaux pour les nettoyer et enlever le blocage. Si l’hydrojet a été fait en raison des racines dans vos tuyaux, vous pouvez demander à votre plombier de rincer vos tuyaux avec un produit chimique pour tuer les racines restantes.