salle de bain.

Les accessoires qu’il faut absolument avoir dans une salle de bain

Les salles de bains sont souvent l’une des pièces les plus négligées de la maison en matière de décoration. La plupart des gens laissent leur salle de bains sobre alors qu’ils devraient vraiment penser à y ajouter quelques touches personnelles pour la faire ressortir. Ce qui est bien dans la décoration d’une salle de bains, c’est que les éléments de décoration non seulement ajoutent de la beauté et du style, mais aussi de la fonctionnalité à l’espace.

Toutefois, bien que les salles de bains puissent être personnalisées et conçues en fonction des préférences de chacun, certains accessoires ne doivent jamais être négligés. En voici certains :

Tapis de bain

Contrairement aux autres pièces de la maison, la salle de bains peut rapidement se salir à cause de son utilisation assez fréquente. Eh oui, il est fréquent que les salles de bains soient humides ou couvertes d’eau, ce qui rend également tout l’espace autour de ces dernières glissant et sale.

Mais pour éviter cela, les tapis de salle de bains peuvent être très utiles dans ce cas. Avec leurs fabuleux dessins et motifs, il y en a un pour chaque besoin. La plupart d’entre eux sont faits de matériaux antidérapants et super absorbants qui sont faciles à utiliser et à sécher.

Miroirs

Aucune salle de bain n’est complète sans miroir. Qu’elle soit petite ou grande, luxueuse ou austère, toute salle de bains mérite un miroir. Il existe une grande variété de miroirs, de modèles, de tailles et de formes. Choisissez toujours un miroir qui correspond à la taille de votre salle de bains et, surtout, à votre style. La salle de bains peut être transformée en un espace bien aménagé avec des miroirs opulents. Des cadres photo peuvent encadrer les miroirs pour leur donner un aspect plus complet et plus souple.

Distributeur de savon liquide et porte-brosses

Les distributeurs de savon et les porte-brosses figurent parmi les quelques-uns des accessoires de base qui sont inévitables dans une salle de bains, mais qui peuvent refléter votre sens de la décoration. Ils sont disponibles dans une large gamme de matériaux (de la céramique à la pierre ou au bois), de textures et de motifs variés et peuvent être fixés au mur ou placés sur des comptoirs.

Boîte à mouchoirs

Les mouchoirs sont un élément fondamental et incontournable de notre salle de bains. Des choses aussi simples que ces mouchoirs peuvent ajouter de l’élégance à votre salle de bains lorsqu’ils sont conservés dans des étuis ou des couvercles appropriés. Les boites à mouchoirs sont disponibles dans presque tous les matériaux possibles et imaginables – bois, céramique, marbre, acier, etc. Achetez-les en fonction de l’aspect que vous souhaitez donner à votre salle de bains et vous obtiendrez certainement des résultats conformes.

Porte-serviettes

Les porte-serviettes sont un autre élément essentiel de la salle de bains qui peut refléter votre style. Disponibles en différents matériaux et modèles, ils peuvent être fixés au mur ou utilisés comme porte-serviettes complet s’ils sont assez grands.

colonne de douche.

Comment choisir la colonne de douche pour sa salle de bain ?

Les colonnes de douche constituent un excellent moyen d’insuffler un style fashion à toute salle de bains moderne. Elles sont disponibles dans une large gamme de designs et de finitions, et sont étonnamment simples à installer. Avant de choisir une colonne de douche, vous devez d’abord prendre en considération un certain nombre de choses.

Espace

Mesurez d’abord l’espace où vous souhaitez installer votre nouvelle colonne de douche, puis considérez la hauteur, la largeur et la profondeur. Si votre salle de bains est équipée d’un sol de douche, au lieu d’une baignoire, choisissez un sol qui vous permet de vous déplacer confortablement.

Certains modèles éjectent des jets d’eau sous pression qui peuvent mouiller le reste de la salle de bains. Si vous ne disposez pas d’une cabine ou de l’espace nécessaire pour que l’eau s’écoule facilement, vous devez en tenir compte.

Pression de l’eau

Tenez compte de la pression de l’eau disponible dans votre maison ; une colonne a besoin de la même pression qu’un robinet normal. Mais si la pression est faible ou si l’eau qui en sort n’est pas très abondante, il est probable que la colonne ne fonctionne pas correctement.

Avec une pression d’eau correcte, vous assurez un bon fonctionnement de toutes les parties de la colonne de douche, surtout si elle est équipée de jets d’hydro-massage.

Matériel

Vous devez choisir le matériau avec lequel il est fabriqué, chacun apporte ses caractéristiques physiques et esthétiques, en termes de couleur le métal chromé classique n’est pas la seule alternative. Il existe des colonnes de douche fabriquées dans des matériaux tels que l’acier, le verre trempé et l’aluminium, qui vous permettront de choisir des couleurs telles que le rouge, le blanc, le noir et même le bois.

Sélecteur de jet

De nombreuses colonnes comportent un sélecteur de jet dans le bac à douche. Vous pouvez choisir entre une pluie douce ou un jet intense qui masse en même temps.

Réglable en hauteur

Sur certains modèles, la hauteur de la barre de la colonne principale peut être ajustée, ce qui permet à plusieurs personnes de profiter des avantages de la douche, confortablement et facilement.

Jets d’hydromassage

Avec trois, six jets d’hydromassage ou plus, vous pouvez transformer votre douche quotidienne en une expérience relaxante. Les jets éjectent des jets d’eau sous pression qui massent différentes zones du corps pendant que vous vous douchez.

Cette routine d’hydrothérapie faite maison aide à soulager et à prévenir le stress, l’arthrite et les douleurs musculaires, entre autres.

Organisateurs

En choisissant un modèle comprenant un porte-savon ou une étagère, vous pourrez trier tous les accessoires et produits de la salle de bains, ce qui maximisera l’espace disponible dans votre espace douche.

aérateur dans sa salle de bain.

Pourquoi installer un aérateur dans sa salle de bain

Si votre salle de bains a une fenêtre qui s’ouvre, elle n’a pas besoin un aérateur pour répondre aux normes de construction. Cependant, ils sont généralement exigés dans toute nouvelle construction, surtout si les sources de ventilation naturelle ne sont pas suffisantes.

Outre les responsabilités légales, vous en ressentirez rapidement les avantages après en avoir installé un ; ils assurent une meilleure ventilation et constituent une solution à long terme à l’apparition de moisissures et d’humidité. Voici quelques informations de base sur leur utilité et leur nécessité pour votre salle de bains.

Pourquoi la salle de bain ?

Le but principal des aérateurs est d’exhumer le « mauvais » air et d’empêcher la formation de condensation. La salle de bain est donc le premier espace où l’on en a besoin. Comme on peut le constater lorsque les miroirs s’embuent, la vapeur monte après un bain ou une douche chaude, ce qui signifie qu’un système de ventilation efficace devient primordial. De même, un aérateur débarrassera la salle de bains des odeurs désagréables qui, autrement, persisteraient plus longtemps.

Amélioration significative de la qualité de l’air

Les aérateurs des salles de bain évacuent l’humidité et la moiteur qui sont à l’origine des moisissures qui peuvent déclencher des problèmes d’asthme et des problèmes respiratoires dans votre famille. Ils contribuent également à évacuer les particules de votre salle de bains qui sont projetées dans l’air lorsque vous tirez la chasse d’eau. Ces deux éléments contribuent à améliorer la qualité générale de l’air dans votre maison.

Moins de moisissures et de champignons

Les douches et les baignoires favorisent la formation de moisissure et de champignons en raison de la chaleur, de l’humidité et de la moiteur qu’elles créent dans votre salle de bains. Cela signifie qu’il y a de la moisissure sur le coulis et le carrelage et de la moisissure sur la douche, qui se répand ensuite à l’intérieur et à l’extérieur de votre salle de bains. Les aérateurs évacuent l’humidité de votre maison, laissant derrière eux un environnement frais et exempt de moisissures.

Un parfum plus frais

Moins de moisissures ? Moins de champignons ? Moins de particules en suspension dans l’air provenant de vos toilettes ? Tous ces éléments contribuent à améliorer sensiblement la qualité de l’air.

Réduction des coûts d’entretien du logement

L’eau, la vapeur, l’humidité et la moiteur peuvent toutes faire des ravages non seulement dans votre salle de bain mais aussi dans votre maison. Elles créent un terrain propice à la prolifération des bactéries, des moisissures et d’autres allergènes et peuvent tout endommager, des meubles aux cloisons sèches. En évacuant cette humidité par un aérateur – et non par la porte de votre salle de bains – vous pouvez économiser des milliers d’euros sur les réparations et l’entretien de votre maison.

revêtement salle de bain.

Quel type de revêtements choisir pour une salle de bain ?

En ce qui concerne les salles de bains, le choix du revêtement mural, du sol ou des ornements est une question de choix personnel, mais se révèle aussi comme étant un élément important de décoration.

En effet, afin de mieux personnaliser et décorer une salle de bain, il est indispensable de pouvoir bien choisir le revêtement pour celle-ci, surtout qu’il existe en ce moment plusieurs choix concernant ce dernier avec des avantages et des inconvénients pour chacun. Et pour mieux s’y retrouver, nous allons examiner tous les choix ci-dessous.

Stratifié et bois

Les parquets en bois dur sont très populaires et à la mode en ce moment pour toutes les pièces de la maison. Le stratifié ou le bois massif ont l’avantage d’être esthétiques, faciles à nettoyer et peut  s’harmoniser avec n’importe quelle décoration intérieure. De plus, il est tout à fait possible d’utiliser un sol stratifié ou en bois massif dans la salle de bains, cependant, il est indispensable d’opter pour ceux qui sont imperméables et qui sont spécialement conçus pour cette pièce.

Carreaux

Les carreaux sont un autre excellent choix pour le revêtement de sol des salles de bains, car ils sont hygiéniques et faciles à entretenir. Les carreaux de sol sont disponibles dans toutes sortes de formes, de couleurs et de tailles différentes et peuvent être assortis aux carreaux muraux.

Néanmoins, l’inconvénient des carreaux est qu’ils peuvent être très froids et peuvent devenir très glissants lorsqu’ils sont mouillés si on ne choisit pas les modèles adaptés. Les carreaux peuvent être difficiles à poser si vous n’êtes pas très doué pour le bricolage, mais en ce qui concerne le fait de rénover une salle de bains, ils constituent probablement le choix le plus simple.

Bambou

Les revêtements en bambou sont de plus en plus utilisés actuellement et constituent un excellent choix pour les personnes allergiques et ce, grâce à leur résistance à l’eau et surtout qu’ils n’abritent pas d’acariens. Les revêtements de sol en bambou peuvent être utilisés dans toute la maison, mais ils doivent être étanchéifiés s’ils sont utilisés dans une salle de bains. Le bambou peut être moins cher qu’un parquet traditionnel en bois massif et peut également être utilisé avec un chauffage par le sol. L’inconvénient du bambou est qu’il n’est pas au goût de tous et que sa couleur peut s’estomper avec le temps. Il peut également être marqué ou cabossé par des chaussures ou par des enfants qui y déposent des objets, alors faites attention si vous voulez l’obtenir.

Caoutchouc

Le revêtement en caoutchouc peut être similaire au vinyle, mais son principal avantage est qu’il est beaucoup plus durable, ce qui en fait le choix idéal pour une zone à forte fréquentation comme une salle de bain. Le caoutchouc est facile à entretenir, mais il faut faire attention au nettoyage car certains produits de nettoyage chimiques agressifs peuvent endommager le caoutchouc et le décolorer. Le caoutchouc est plus cher que le vinyle, mais il dure plus longtemps en moyenne et est moins glissant que le vinyle, les carreaux ou le stratifié. Il est également disponible dans une large gamme de couleurs et de motifs.

les différents types de toilettes.

Quels sont les différents types de toilettes ?

Vous serez peut-être surpris, mais il existe en fait plusieurs types de toilettes sur le marché. Elles sont toutes différentes en termes de forme, de taille, de structure, de fonctionnalité et d’hygiène, mais peuvent varier également en termes de coût et d’efficacité.

De ce fait si vous êtes dans l’idée de choisir des toilettes pour votre nouvelle maison ou pour remplacer celles déjà existantes, alors il peut être avantageux, si vous connaissiez bien les différents types et ce, afin de mieux choisir.

Justement, nous allons explorer aujourd’hui certains de ces différents types de toilettes avec leurs formes, leurs fonctions et leurs spécifications uniques. Êtes-vous prêts ? OK, allons-y.

Toilettes monobloc

Le réservoir d’eau de la toilette monobloc est directement relié à la cuvette. Ce type de toilettes a un réservoir d’eau plus petit que la plupart des toilettes, ce qui facilite le nettoyage car il n’y a pas beaucoup d’espace dans le réservoir pour le ranger. Comme elles sont généralement livrées déjà assemblées, il n’est pas nécessaire de relier leurs parties entre elles, et il suffit de brancher les toilettes à une source d’eau.

Toilettes à deux pièces

Etant le type de toilettes le plus courant dans les habitations, la toilette en deux pièces est littéralement composée de deux parties distinctes, qui sont le réservoir d’eau et la cuvette. En raison de la séparation du réservoir d’eau de l’autre partie principale de la toilette, celle-ci a tendance à avoir une plus grande capacité d’eau que les toilettes en une seule pièce. De plus, contrairement aux toilettes en une seule pièce dont tout le dos est placé directement contre le mur, les toilettes en deux pièces n’ont que le réservoir d’eau placé sur le mur.

Toilettes suspendues

Les toilettes murales sont, comme leur nom l’indique, suspendues en l’air comme si elles n’étaient pas fixées au sol. Les toilettes suspendues ont une citerne cachée dans le mur. Cependant, ce type de toilettes fait un pas de plus en matière de fonction et de design en flottant au-dessus du sol sans socle visible. Ce style de toilettes est parfait pour les salles de bains design et modernes grâce à leurs lignes épurées et simples qui minimisent l’espace utilisé.

Toilettes sans eau

Un type de toilettes peu commun, les toilettes sans eau n’ont pas de réservoir d’eau ou d’air pour pousser les déchets à l’égout, et parfois même elles ne sont pas du tout raccordées à une évacuation. Au lieu de cela, les toilettes sans eau ne collectent les déchets que dans un grand compartiment sous les toilettes, l’eau étant évacuée par un tube spécial. Il existe également un autre type de toilettes sans eau, appelées toilettes à compostage, qui transforment les déchets en compost pouvant être mélangé à la terre pour servir d’engrais naturel aux plantes.

Chauffe-eau.

Chauffe-eau solaire ou chauffe-eau électrique, lequel choisir ?

Le chauffe-eau se présente certainement comme étant l’un des appareils indispensables pour assurer le confort à la maison. Il permet avant tout de bénéficier de l’eau chaude, ce qui est un luxe lorsqu’on veut se doucher ou prendre son bain.

De ce fait, le chauffe-eau revêt donc une importance particulière pour n’importe quelle maison, surtout pour celles qui se situent dans les pays où le climat ne permet surtout pas l’utilisation de l’eau froide.

Néanmoins, le fait de choisir le chauffe-eau adéquat pour son logement est souvent plus difficile qu’il le parait, car pour ce faire, il existe divers éléments à prendre en compte et les plus importants sont surement le type de chauffe-eau à privilégier, notamment le chauffe-eau solaire ou celui qui marche à l’électricité.

En effet, nombreux sont ceux qui sont perdus face à ce choix, or il est clair que le fait de pouvoir choisir le chauffe-eau adapté pour sa maison est une décision qu’il faut prendre sans hésitation.

Donc pour aider ceux hésitent face au fait de choisir entre un chauffe-eau solaire et un chauffe-eau électrique, découvrons ici quelques informations sur ces deux modèles courants de chauffe-eau.

Chauffe-eau solaire, quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Utilisés par de plus en plus de ménages, le chauffe-eau solaire se présente comme étant une excellente alternative écologique aux autres types de chauffe-eau. En effet, vu qu’il fonctionne directement grâce à l’énergie solaire, le chauffe-eau solaire est avant tout plus écologique, mais permet également de profiter d’une source d’énergie gratuite.

Toutefois, même si ce type de chauffe-eau est très avantageux, il faut savoir qu’il comporte aussi quelques inconvénients, notamment son prix qui est assez élevé surtout en ce qui concerne l’achat du matériel nécessaire et son installation.

De plus, le chauffe-eau solaire ne convient pas forcément pour toutes les habitations car pour pouvoir fonctionner, ce dernier a souvent besoin de plaque solaire assez important donc pour ceux qui vivent en appartement ou dans des petites maisons, il faut l’oublier.

Chauffe-eau électrique, quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Pour ceux qui veulent opter pour une solution rapide mais efficace, le fait de choisir le chauffe-eau électrique se présente comme étant l’un des choix les plus judicieux. De plus en ne prenant pas beaucoup de place,  le chauffe-eau électrique peut s’adapter à tous types de logement, qu’il s’agit d’un petit appartement ou aussi une grande maison.

Cependant, ce type de chauffe-eau peut également présenter quelques inconvénients, notamment le fait qu’il peut consommer beaucoup d’électricité, ce qui augmente de ce fait la facture, mais aussi qu’il est souvent nécessaire de pouvoir choisir le chauffe-eau électrique selon sa capacité et ce, en prenant en compte le nombre de personnes qui vont l’utiliser.

le vidage de sa douche.

Comment bien choisir le vidage de sa douche ?

Parmi les accessoires indispensables d’une douche, le vidage est certainement celui qu’il faudra choisir avec minutie lorsqu’il s’agit d’en installer une.

En effet, vu que le vidage assure principalement un bon écoulement de l’eau, il est important de ne surtout pas le négliger et surtout de bien choisir le système le mieux adapté à sa douche.

Pour ce faire, il existe certains critères sur lesquels se baser et c’est justement ce qu’on va essayer de voir ici, c’est parti.

Qu’est-ce que le vidage d’une douche ?

En matière de plomberie, le vidage se présente comme étant le système qui assure l’écoulement de l’eau dans une douche.

Il est souvent composé de plusieurs éléments, à savoir la bonde, le siphon et aussi le trop-plein et se distingue également par différents systèmes qui peuvent s’adapter aux types de douches.

De ce fait, lorsqu’il s’agit de choisir un système de vidage pour sa douche, il est souvent utile de bien considérer le type de douche qu’on veut installer.

Les différents systèmes de vidage d’une douche

Comme on vient de le mentionner, il existe différents systèmes de vidage pour une douche. Plus précisément, le système de vidage se décline en 4 types, à savoir :

Le système classique

Ce système de vidage d’une douche est certainement l’un des plus répandu et se défini par une bonde qui est solidaire à un siphon qui est appelé bonde siphoïde.

Le système orientable

Qui est un système de vidage composé également d’une bonde siphoïde et aussi d’un dispositif qu’il est possible d’orienter. Ce type de vidage est souvent utile pour les systèmes d’évacuation difficile à raccorder.

Le système à caniveau

Ce système de vidage est le plus souvent destiné aux douches qui disposent d’un grand receveur, mais aussi les douches italiennes.

Le siphon de sol

Egalement utile pour une douche italienne, le vidage à siphon de sol peut souvent être horizontal ou vertical et peut être composé d’une sortie orientable.

Comment choisir le système de vidage pour sa douche ?

Vu son importance, il est utile de bien choisir le système de vidage pour une douche. Pour ce faire, il faut avant tout pouvoir adapter ce dernier au type de douche à installer, à savoir une douche avec receveur, une douche italienne etc.

Après cela, il faut également prendre en considération quelques éléments, notamment ceux concernant les  caractéristiques de l’écoulement de l’eau comme la pente, la hauteur, le diamètre de l’évacuation etc.

WC.

Comment choisir ses toilettes ?

Comme beaucoup peuvent le penser, le fait de choisir ses WC est souvent une tâche difficile. Eh oui, plusieurs critères entrent souvent en compte lorsqu’il s’agit d’en choisir un. Que ce soit l’espace disponible, les modèles de toilettes, les types de poses etc. il faut souvent prendre en considération divers éléments, ce qui peut être assez complexe surtout pour ceux qui ne savent pas comment s’y prendre.

Or, le fait de choisir de manière judicieuse se toilettes est une étape importante, car étant l’un des sanitaires les plus utiles de la maison, il est clair que cela va grandement impacter la fonctionnalité de cette dernière.

Heureusement, on regrouper ici quelques informations utiles lorsqu’il s’agit de choisir un WC. C’est parti.

Définir l’espace disponible

Etant l’une des premières choses à penser quand on veut installer ses toilettes, l’espace qui sera disponible est souvent un des critères de faisabilité du projet.

En effet, il faut avant tout pouvoir déterminer la surface qui va accueillir le sanitaire et ce, pour faciliter son installation après.

Donc, pour des toilettes intégrées à la salle de bain, il faut la plupart du temps opter pour des WC de petite taille. Cependant, si l’on peut se permettre de bénéficier d’un WC séparé, il est possible d’en choisir un plus imposant en taille.

Choisir le modèle adéquat

Puisqu’un WC fait partie intégrante des accessoires de décoration qu’il soit séparé ou intégré à la salle de bain, il est également utile de bien prendre en compte le modèle qu’on va choisir. Pour cela, il faut se baser sur son design ou aussi sa couleur et ce, en veillant à bien harmoniser l’ensemble de l’installation de toute la pièce.

Choisir le type d’évacuation

Egalement important, le type d’évacuation d’un WC est à prioriser surtout si le projet se base sur le changement d’une installation existante. Le type d’évacuation est souvent présenté en 2 types, à savoir l’évacuation horizontale et l’évacuation verticale.

Choisir le mécanisme de chasse

Utile surtout si l’on souhaite réduire la consommation d’eau du WC, le mécanisme de chasse est un facteur à ne surtout pas négliger.

Pour cela, il est souvent recommandé de choisir le mécanisme à double commande ou à double vitesse, qui permet entre autre de choisir le volume d’eau qu’on souhaite utiliser pour la chasse.

Choisir un WC de marque

Et le dernier point mais pas le moindre, il faut toujours veiller à  privilégier la qualité du WC et ce, en ne choisissant que ceux qui sont produits par des marques connues.

micro-station-epuration

La micro-station d’épuration

La micro-station d’épuration peut se considérer comme un dispositif dérivé du système collectif de l’assainissement des eaux usées. Cet appareil, récemment mis sur le marché dans les années 2010, se présente comme une solution pour les habitations non desservies par le réseau “tout-à-l’égout”. En effet, la micro-station d’épuration fonctionne de façon totalement autonome et indépendante. Elle est donc un dispositif d’assainissement individuel des eaux usées domestiques.

Rôle et fonction d’une micro-station d’épuration

Dans un souci écologique et sanitaire, l’état a mis à disposition de certaines habitations la micro-station d’épuration par le biais d’un agrément ministériel.

Toutefois, cet agrément pour une micro-station demeure assez rare. En effet, seuls 5% des cas pour les maisons en besoin se voient proposer la solution d’une micro-station d’épuration. Sur les 95% des cas, l’état préconise la fosse toutes eaux.

Cette dernière est un dispositif qui a récemment remplacé la fosse sceptique, désormais interdite en France. La micro-station d’épuration intègre en elle-même une fosse toutes eaux qui assure le prétraitement des eaux.

Système d’épuration d’une micro-station

La micro-station d’épuration est un peu comme un appareil de traitement des eaux multifonctionnels. Le traitement des eaux usées se fait principalement sur trois phases :

  • La décantation

  • Le traitement

  • La clarification

Comment fonctionne une micro-station d’épuration ?

L’essentiel du fonctionnement de la micro-station d’épuration consiste à la culture de micro-organismes. Des bactéries se chargent d’éliminer les éléments toxiques et particules présents dans une eau afin de la purifier. En un mot, tout l’enjeu du rôle de cet appareil est d’entretenir et cultiver ces bactéries. On parle alors d’épuration bactérienne ou de traitement dit “à boues activées. »

Cet appareil maintient ces micro-organismes en vie grâce à un système d’oxygénation, généralement assuré par un compresseur ou un générateur d’air. Ce dispositif requiert une alimentation électrique quasi-permanente, et toute l’année. De ce système naît deux familles d’appareil : la micro-station à “culture fixée” et la micro-station à “culture libre.”

Les deux familles de micro-station d’épuration

Dans leur principe et au niveau des résultats, ces modes de fonctionnement ne présentent pas beaucoup de différences. Toutefois, il se distinguent notamment au niveau de leur mode opératoire et de leur efficacité.

La micro-station à “culture libre”

La micro-station d’épuration à “culture libre” se caractérise notamment par l’absence de support bactérien dans son compartiment. Cette technique consiste à recevoir toute l’eau usée dans un bassin avec ses particules. L’oxygénation se fait donc en brassant l’eau au moyen d’une turbine.

La micro-station à “culture fixée”

A bien des égards, ce type de micro-station semble être avantageux, car il dispose d’une innovation qui réduit les nombreux inconvénients connus de la micro-station à “culture libre”. La micro-station à “culture fixée” comporte dans sa cuve un support sur lequel les bactéries vont se fixer. Elle est nettement plus performante et plus économique que la “culture libre”.

Micro-station d’épuration: les phases de traitement

Avant d’aborder les principes de traitement des eaux usées au sein d’une station d’épuration, il est important d’en comprendre le système. Une micro-station d’épuration se compose de trois cuves. C’est dans ces compartiments que se déroulera chaque étape du traitement de l’eau.

Phase de prétraitement

La phase de prétraitement se réalise dans la première cuve. C’est au sein de celle-ci que la “fosse toutes eaux” intervient. Le principe de cette méthode consiste à séparer l’eau de la boue, en laissant retomber et piéger ainsi les résidus lourds au fond de la cuve. Cette technique s’appelle la décantation. L’eau et les matières plus légères remontent à la surface. Celles-ci seront ensuite transférés vers une deuxième cuve via un système d’air lift.

Phase de traitement

C’est dans le deuxième compartiment, également appelé “bassin de réaction”, que l’eau usée va être aérée au moyen d’une turbine ou d’un générateur d’air. Ce procédé a pour but de provoquer une réaction naturelle au niveau des bactéries encore vivantes dans l’eau. Ceci va alors créer de façon séquentielle des périodes d’aérobies au niveau des bactéries. D’où l’appellation “bactéries aérobies.” Ainsi, la fermentation qui en résulte va désintégrer les particules encore présentes dans l’eau usée.

Phase de décantation et de clarification

Cette dernière phase reproduit l’opération du prétraitement, en ayant pour objectif d’éliminer les résidus persistants qui sont encore présents dans l’eau. Ceux-ci seront par la suite renvoyés dans la première cuve de décantation via un tuyau d’air lift. L’eau, quant à elle, est évacuée de l’appareil vers un milieu naturel ou par la voie souterraine.

Cabine de douche ou douche à l’italienne, que choisir ?

Lorsqu’il s’agit de choisir d’installer une douche dans sa salle de bain, le choix se porte souvent sur deux modèles, soit la cabine de douche soit la douche à l’italienne.

Toutefois, pour choisir entre ces deux types de douche, il est utile de connaitre les éléments qui les différencient. Découvrez cela ici.

La cabine de douche

Les cabines de douche sont le type traditionnel. Elles sont constituées d’un panneau de verre encadré ou non qui entoure la zone de douche. Les panneaux de verre encadrés utilisent généralement un cadre en aluminium pour maintenir les panneaux en place. Par contre, les panneaux de verre sans cadre sont maintenus en place à l’aide de charnières et de boulons. Les parois de douche sont un meilleur choix pour les petites salles de bains. En effet, les panneaux de verre empêchent l’eau de s’écouler au-delà de l’espace de la douche. De ce fait, les salles de bains équipées de cabines de douche n’ont pas besoin d’exigences d’étanchéité aussi strictes que les douches à l’italienne. Avec la cabine de douche, vous pouvez utiliser différents carreaux sur vos sols et murs pour créer un look unique.

La douche à l’italienne

Ce style de douche est une solution parfaite pour ceux qui n’ont pas le budget nécessaire pour modifier le sol de la salle de bains. Sans porte et avec un bac de douche à profil bas, vous pouvez entrer sans aucun obstacle. Les douches à entrée libre vous offrent la possibilité de créer l’aspect et la sensation d’une pièce humide, sans les coûts importants. Disponibles dans une variété de designs et de tailles, les douches accessibles donnent à la salle de bain une atmosphère moderne et sans couture, tout en offrant une solution de douche pratique. Elles peuvent être installées dans une niche, de sorte qu’il n’y a qu’un seul panneau de verre exposé.

Idéal pour les petites salles de bains ou les salles de bains attenantes, l’installation d’une douche à accès direct permet de créer de l’espace et offre une plus grande souplesse d’aménagement. N’ayant aucune porte ou obstacle à franchir, les douches à l’italienne sont parfaites pour les personnes à mobilité réduite. Vous pouvez également créer un espace de douche plus grand que les cabines de douche traditionnelles, ce qui les rend idéales pour toute la famille. Vous pensez à vendre votre maison un jour ? La douche à l’italienne offre un design minimaliste, créant un attrait de luxe pour les acheteurs. Les raccords minimaux et l’absence d’accessoires mobiles font de ce type de douche une solution de douche robuste. Par rapport aux cabines de douche traditionnelles, son entretien est également très minime.